Hervé DI ROSA

 


Le grand marché du Net constitue une mine inépuisable de renseignements pour le collectionneur que je suis.
Grâce à ce chaudron en ébullition il ne se passe pas une journée sans découverte dans la sphère que j'ai décidé de vous commenter.
Les dernières sorties de l'oeuf me donnent l'occasion de reconstituer un arbre généalogique de la famille Cyclope d'Hervé DI ROSA, famille dont j'ai longtemps suivi les faire-part avant de constituer le tableau proposé ci-dessous.
Cette série très homogène bénéficia d'une sortie en petits coffrets bois individuels sérigraphiés, traitement de faveur déjà accordé par SAGGAY à certains artistes comme SPEEDY GRAPHITO ou PTILUC.
Je fus récemment en recherche autour de 3 pièces de facture proche de celle de SAGGAY dédiées à l'artiste newyorkais James RIZZI mais elles sont d'origine américaine, tous les pin's d'artistes ne sont pas imputables à notre fabricant mécène.

 

Hervé DI ROSA est un artiste renommé invité de dernière minute dans le cercle des créateurs graphiques conviés par SAGGAY à un exercice d'expression minimaliste et artisanal.

Toute la famille Cyclope est signée SAGGAY, la finition anodisée noire et donc dépourvue de dorure respecte bien le "style" du fabricant, mais ils sont tous le produit d'un émaillage par émaux de synthèse au lieu d'émaux grand feu généralement utilisés. Le passage à ce procédé de fabrication fut constaté chez la plupart des fabricants à partir de 1992, mêmes les grands maîtres de l'émail cuit comme Démons & Merveilles et Corner Coinderoux prirent ce virage à la fin de l'âge d'or du pin's.

Chez SAGGAY on distinguera notamment la série des pin's de Milo MANARA qui fut presque entièrement réalisée en émaux de synthèse.

Personnellement j'ai une très large préférence pour l'émail grand feu, c'est une fabrication plus exigeante, plus élaborée puisque nécessitant de nombreuses phases de fabrication dont la cuisson à 850° des émaux en poudre déposés dans le cloisonnement et le polissage qui détermine le plus souvent la qualité finale du pin's. Les émaux de synthèse ( liquides ) présentent plus de commodités de mise en oeuvre mais sont plus fragiles et dépourvus des nuances et brillances de couleurs qui font tout l'intérêt de l'émaillage.
L'abandon des émaux grand feu pour les émaux de synthèse fut dicté par des considérations économiques, la fabrication des premiers n'était envigeable qu'en Asie étant donné le nombre élevé d'interventions manuelles requises. Ils n'en sont que plus précieux aujourd'hui.

 

3 pin's DI ROSA en émail grand feu, non signés.

Dirosacanton1 1

 

PB171787-copier.jpg

DI-ROSA-3.jpg

DI-ROSA-4.jpg


 

Date de dernière mise à jour : 01/10/2014