Marilyn forever

We´ve got the stuff dreams are made of !

Pele mele

 

Lorsque l'on a croisé à de rares fois sur sa route de collectionneur, LA PIECE qui vous a fait chavirer, sans conclure son échange ou son achat, elle devient peu à peu obsessionnelle et l'on désespère souvent de mettre un jour la main dessus. Et puis, comme souvent, au moment où l'on s'y attend le moins, un concours de circonstance la met à votre portée et c'est alors une joie proportionnelle à l'attente qu'elle a suscitée.

Voilà plus de vingt ans que j'attendais de faire entrer cette épinglette dans ma collection, c'est chose faite depuis peu et c'est avec une vive satisfaction que je peux admirer et apprécier ce morceau de bravoure, cet objet exemplaire, véritable emblème de l'insigne en émail grand feu.

Je la présente donc comme un des fleurons à détenir pour tout amateur d'émail, tout dans cette pièce tend vers la perfection, sa qualité de finition bien sûr, mais aussi sa taille, son visuel, la couleur de ses émaux, le sujet et sa légèreté graphique renforcée par les parties évidées.

Ce pin's est américain, à l'initiative d'un magasin spécialisé Cinéma à Los Angeles, CINEMA COLLECTORS :

 

marylin-3.jpg

 

Signature-Marylin.jpg

Signature de dos du pin's

marylin-4.jpg

marylin-copie.jpg

 

 

 

Cette pièce est tellement fameuse qu'elle a fait l'objet de copies assez faciles à identifier par une différence d'émaillage mise en évidence ci-dessous ( cliquer sur chaque image pour agrandir )

 

 

 

 

Ces copies présentent néanmoins le même niveau de qualité que l'original, seul le visuel est différencié, la version première est plus légère, plus aérienne. Ces 2 versions méritent de figurer en bonne place dans une collection.

Ci-dessous deux prises de vues sous un angle différent pour apprécier les jeux de lumières rendus par les émaux, le polissage et la dorure parfaite de cette pièce d'exception. Une petite merveille.

Marylin-1.jpg

 

 

 

En contrepoint voici une version zamac de ce pin's, double moule, qui ne supporte pas pour moi la comparaison. La reproduction du dessin n'a pas la qualité de la version EGF et le phylactère a moins de légereté. Ceci prouve qu'il est possible de faire mieux avec une technique de fabrication moins aisée.

Marylin-2.jpg

 

Marylin-zamac.jpg

Ce pin's Marilyn a tant marqué les esprits que l'on en trouve régulièrement des variantes moins ambitieuses en taille et en découpage mais gardant la même idée directrice : Marilyn reine de la pellicule celluloïde.

marilyn-grands-vins.jpg

 

marilyn-le-rabelais.jpg

Lundi 26 septembre 2016

 

Un restaurant de La Croisette à Cannes, au 52 du Boulevard de la Croisette, est à l'origine de cette très belle pièce, fine et bien découpée, reprenant la pose iconique de Marilyn dans "The seven year itch" ( "7 ans de réflexion" ) .
Billy Wilder se doutait-il qu'il créait, avec cette scène de la bouche de métro, une image aussi forte marquant profondément la symbolique du 7ème art ?
Toujours est-il que c'est cette référence qui revient comme un gimmick comme emblème du cinéma.

Au dos de ce petit joyau vous trouverez la signature PIN'S TOP.

 

La terrasse des stars

Les Marilyn d'Andy WARHOL

 

 

marilyn-acme-3.jpg

Norma Jeane Mortenson, alias Norma Jean Baker, alias Marilyn Monroe, fut si bien honorée par le pin's qu'elle constitue un thème de collection à part entière pour de nombreux admirateurs. Marc WAYS fut l'un d'eux et se rendit célèbre dans la sphère de l'épinglette par ses nombreuses initiatives d'émission de pièces dédiées à son objet de culte. Personnellement je n'y trouve pas les meilleurs hommages rendus à l'actrice, outre la Marilyn de CINEMA COLLECTORS j'ai pu egalement croiser, malheureusement sans l'acquérir, une série de quatre reproductions des Marilyn d'Andy WARHOL en émail grand feu d'une beauté définitive.

A titre d'exemple, pour vous donner une idée approchante de cette formidable série, je vous livre ici la reproduction de trois pièces qui circulent encore, signées ACME Studios, d'origine américaine également, qui vous donneront une idée de ce type de réalisation.

 

 

Aux Etats-Unis le pin's fut plus précoce qu'en France, le retard fut vite rattrapé et même dépassé avec le phénomène de société que fut le pin's chez nous, entre 1989 et 1992. Les américains firent très tôt la promotion de leur sports et loisirs en proposant des badges et insignes à porter sur les vêtements. Ils développèrent et entretinrent l'usage privilégié de l'émail grand feu par la sollicitation de fabricants asiatiques entièrement dévoués à leur fournir le meilleur service et la meilleure qualité.

En France, Arthus Bertrand, médailler connu et reconnu, instaura une nouvelle norme de qualité basée sur l'usage maîtrisé de l'émail de synthèse et un savoir faire très éprouvé. Par le biais du Tournois de Roland Garros la notoriété grandissante du fabricant devint une référence. Ce sont d'autres fabricants comme Démons & Merveilles, CORNER COINDEROUX, WINNER, SAGGAY, LMI, TABLO, JYS, qui ont suivi la voie américaine. Personnellement, j'ai une préférence très marquée pour l'émail grand feu que je cherche à valoriser par ce site.

 

Lundi 26 septembre 2016

 

Frank, visiteur de ce musée, a réagi à l'exposition de ces Marilyn d'Andy Warhol, il m'a contacté et m'a transmis très aimablement d'autres versions de ces émanations d'ACME STUDIOS. Outre les variantes de couleurs, ces reproductions nous font découvrir l'existence de broches analogues aux pin's déjà décrits.
Les contacts tentés par Frank auprès d'ACME et de l'Andy Warhol Foundation sont malheureusement restés sans réponses. Il ne nous reste que notre détermination à rassembler avec le temps le maximum de documents témoins de cette magnifique et confidentielle production.
Les broches, estampillées au dos Andy Warhol ACME ©1994 A.W.F., ne sont donc pas très anciennes. Les pin's, signés COLLECTION HIGH MUSEUM OF ART ACME STUDIOS, sont très certainement issus de l'initiative du High Museum of Art d'Atlanta, musée d'art moderne en Géorgie. La rareté de ces pièces ne laisse pas la place à l'hypothèse d'émissions destinées aux publics visiteurs. Je pencherais plutôt pour une action artistique ponctuelle destinée à saluer une exposition particulière et réservée à un cercle restreint d'amateurs.
 

Marilyn add 3217 marilyn 4

Les Marilyn Coca-Cola


Un autre tel bel exemplaire de cette thèmatique qui a suscité des pièces magnifiques, je n'en ai eu connaissance et ne l'ai acquise que très récemment, il s'agit d'une réalisation américaine pour Coca Cola de 1993, en édition limitée, dont je ne connais pas le quota. La grande originalité de ce visuel est le texte en effet miroir puisque vu par transparence au verso du film, petit coup de génie. Admirez.

Marylin-Coca-Cola.jpg

Ce pin's existe également en version couleur bleu ciel.

 

Marylin coca cola bleue

Mardi 6 janvier 2015

 

Marilyne noire

Marilyne noire bleue

 

La fin d'année 2014 m'a apporté l'extrème satisfaction de découvrir deux nouvelles versions couleurs de ce pin's d'anthologie, Une première que je pensais entièrement noire mais qui révèle des nuances d'un bleu profond lamé sous certains angles de lumière. Et une deuxième, extraordinaire, d'un fond bleu lamé moins sombre et porteuse du logo Coca-Cola rouge sur fond blanc.

 

 

 

Marilyne dos

Marilyn bleue noire
Je pense que ce joyau se passe de commentaires.

Enjoys coca cola blanc
Deux belles raretés que ces deux Marilyn EGF Coca-Cola Hollywood, 20 exemplaires pour le modèle ci-dessus et 60 exemplaires pour celui de droite. C'est le musée des stars hollywoodiennes de San Diego et Coca-Cola qui sont initiateurs de ces formidables réalisations.

Marilyn hollywood rouge
Marilyn hollywood dos 2

Stardust memories

 

Marilyne du pole 2

 

Marilyn monroe estates dos

 

Ces deux pin's en émail de synthèse méritent de figurer dans cette partie du musée, deux visuels particulièrement aboutis avec une mise en couleurs sobre et juste.
Sous la signature Marylin Monroe Estates, entachée d'une faute, a été produit ce pin's camée qui apporte un éclairage nouveau sur le réchauffement climatique. La qualité de ce travail contraste avec la légèreté du sujet et l'imprécision documentaire déployée par les auteurs. Une galéjade esthétique en quelque sorte.

 

Les hommes preferent les blondes

GENTLEMEN PREFER BLONDES ne figure pas dans ma collection mais bien dans ce musée appelé à vous exposer toutes les pièces à fort potentiel émotionnel.

Les petites Marilyn EGF

 
Les tirages pléthoriques de Marilyn en émail de synthèse, déclinées en nombreuses variantes de couleurs, présentent un caractère mercantile gênant qui n'incite pas à les faire entrer dans ce musée. Je leur préfère les émissions d'initiative plus conforme à l'esprit du pin's, objet dédié à la communication publicitaire ou évènementielle. Les productions destinées à satisfaire la soif des collectionneurs insatiables ne trouvent pas d'écho dans ma recherche d'authenticité.
Il y a beaucoup d'intérêt et de plaisir à dénicher les petites pièces EGF de ce thème au fil du temps. La star planétaire véhicule une telle aura et un tel engouement populaire que son image a été retenue par bon nombre de petits entrepreneurs désireux d'associer cet icône éternel à leur démarche publicitaire.
Voici donc quelques belles réalisations, la plupart d'assez petites tailles, qui ont retenu mon attention. Elles complètent bien l'hommage rendu par les pièces plus importantes par la taille et la rareté que j'ai déjà présenté dans cette galerie.

 Marilyn corner

 

Petite Marilyn de la série cinéma de CORNER
signée ed. ZREIK

 

 

 

 

Petite pièce de 2cm
AUREYANN - COUTURE
non signée

 Marilyn auryann couture

 Marilyn valotte records

 

Ce pin's appartient à une série de 9
pièces dédiées aux productions
VALOTTE RECORDS
Eric Taffoureau

signées ARC-EN-CIEL

 



 

petit pin's non signé IMAGINE

 Imagine 1

 Marilyn marcq en baroeul

 

 



Commémoratif événementiel du 14 juillet 1993
de MARCQ EN BAROEUL
2cm, non signé.

 Marilyn 30th trityque


Trois versions couleurs pour ce commémoratif 1992 du 30ème anniversaire de la mort de Marilyn, survenue le 5 août 1962. Un traitement graphique stylisé et une finition anodisée noire pour donner une note originale à cette très jolie petite série non signée.
 

 
J'ai eu récemment la surprise de découvrir une Marilyn assez analogue à celle de la série précédente, en version jaune, libellée Marilyn C. Blatter et signée au dos LA BOITE A PIN'S.

Le visuel et la fabrication sont absolument identiques, ce qui laisse à penser que ces réalisations sont d'origine commune et à attribuer à Monsieur C. Blatter.

Le culte de Marilyn a trouvé un écho important parmi les commanditaires de pin's, la popularité mondiale de la star, jamais démentie, encourageait les initiatives d'émissions de pin's.

Reste à vérifier si cette version a connu également des déclinaisons de couleurs.

 Marilyn c blatter

 Jean s club d m

 
 

Voici un pin's Démons & Merveilles dont l'origine m'est inconnue, je pense que l'on a affaire à une entreprise de prêt-à-porter mais ce n'est qu'une supposition.
Le choix de l'effigie de Marilyn MONROE fut peut-être dicté par l'analogie entre l'appellation JEAN'S Club et le patronyme de Marilyn : Norma Jeane MORTENSEN  consigné Norma Jeane BAKER sur son certificat de baptême.
Ma seule certitude concerne la qualité et l'agrément de cette pièce finement découpée aux couleurs pastels bien assorties à la légèreté glamour du sujet.

 

 

 

 


Pin's de la comédie musicale MARILYN MONTREUIL de Jérôme Savary, en octobre 1991, avec Diane TELL dans le rôle titre.
Transposition parisienne du mythe hollywoodien.

 Marilyn montreuil

 Betty marilyn

 
La scène de The Seven Year Itch ( "7 ans de reflexion" ) a tellement marqué les générations de cinéphiles que cet icône de la jupe soufflée est accommodé par tous les créateurs en quête de célébration de l'éternelle pin'up.

Voici deux pin's qui rendent un hommage simultané à Betty Boop, à Natacha l'hôtesse de l'air, et à l'égérie de Billy Wilder.

 

La Betty Boop est une production CORNER de 1991.

 

La Natacha est une série très limitée signée de son dessinateur François WALTHERY.

 Natacha marilyn

Date de dernière mise à jour : 05/04/2017