Email Grand Feu, oui, mais ...

Vous, qui fréquentez régulièrement ce site, êtes donc sensible aux charmes si particuliers d'un pin's en émail grand feu. Mais la difficulté et le nombre important des étapes de fabrication rendent cette technique de fabrication assez exigeante en regard du résultat final. Si les grands fabricants spécialistes que nous connaissons ont toujours maintenu un niveau de qualité irréprochable il n'en va pas de même pour une cohorte de faiseurs opportunistes qui surfèrent bien maladroitement sur la vague de l'engouement populaire pour le pin's à de pures fins mercantiles.

Pour entrer subrepticement dans la catégorie certains n'hésitèrent pas à confier le travail à des ateliers peu regardant, visant l'abaissement radical des coûts et des prix de vente et imposant des cadences de productions inhumaines à leur personnel. C'est ainsi que l'on peut distinguer de très grandes disparités en terme de qualité dans la production émail grand feu, la médiocrité de certaines réalisations les abaisse au niveau du tout-venant époxy ou métal peint.

Je voudrais illustrer par quelques exemples les principaux critères entrant dans l'évaluation de qualité d'un pin's, cette petite revue de détail ne sera pas inutile pour consolider nos jugements et appréciations. J'ai prélevé sur un site d'enchères quelques photos dans une thématique suffisamment riche pour nous fournir des points de comparaison assez probants : L'AUTOMOBILE, la représentation attrayante de l'auto demande quelques talents pas toujours au rendez-vous.

LE DESSIN

 

Un pin's nait tout d'abord d'un dessin, la qualité et l'originalité de ce dessin va conditionner l'impact et l'attractivité visuelle indispensable à tout objet de communication. La représentation figée, plate, de profil, d'une automobile présente un intérêt plus que limité, c'est la négation même du sujet.

La perspective ouvre toutes les possibilités pour dynamiser le propos à condition de bien maîtriser ses techniques. L'apport d'éléments d'avant ou arrière-plan anime la mise en scène et apporte de la profondeur. Deux exemples calamiteux ci-dessous.

 

Dessin 1

 

Contre-exemples

 

Démons & Merveilles et MFS nous ont apporté les meilleures interprétations de la scène automobile, jugez plutôt :

 

Age d or lanvin 91

 

Circuit des remparts

Dessin 3

 

Dessin 2

 

 

 

 

 

 

 

 

Rusty wallace 1

 

D m bolide

 

 

L'EMAILLAGE

L'émaillage grand feu est une technique mettant en œuvre des émaux en poudre à répartir soigneusement avec un léger excès dans le cloisonnement du pin's avant de partir en cuisson à haute température ( entre 800 et 900 °C ). Les poudres colorées sont liquéfiées et remplissent chaque alvéole avec un ménisque bombé dû à la petite surcharge volontaire. Le refroidissement durci l'émail et serti chaque détail du pin's dans la matrice métallique. Les bases matrices en cuivre ou en laiton sont les plus indiquées pour obtenir l'assemblage de matières le plus homogène. Il reste ensuite à polir les surcharges d'émail pour garantir un surfaçage plat et l'affleurement parfait des cloisonnements en vue de leur traitement de finition ( dorure, argenture ou anodisation ).

Le défaut le plus souvent rencontré lors de la première opération est une charge en émail insuffisante provoquant des irrégularités et des manques disgracieux. La surface du pin's présente des creux, quelquefois des bulles d'air, les impuretés tachent les couleurs et la granulométrie imparfaite des poudres provoque quelques amas.

 

Emaillage 1

 

Cette MERCEDES présente de lourds défauts de dessin et d'émaillage, la perspective souffre de nombreuses imprécisions, trois teintes d'émail, rouge, noir et blanc, pour l'ensemble, les autres zones à détailler héritent de la couleur principale ou restent en cloisonnements vides. la matrice est en mauvais zamac et la dorure de finition absente, remplacée par un vernis d'un rendu assez surprenant. Mais le plus grave reste ce manque d'émail patent qui donne un relief en creux à chaque compartiment, les jeux de lumière qui en découlent sont d'un comique achevé.

Un autre problème de l'émaillage souvent rencontré est la pollution de poudre par une autre couleur. La mise en œuvre des différentes teintes d'émail réclame du soin et de la méthode, si les temps de nettoyage et les choix de conditionnements ne sont pas au rendez-vous on obtient des résultats assez fantaisistes.

Les deux exemples ci-contre sont parlants, la roue avant de la berline bleue ( difficile à identifier ) a mis du noir dans son blanc et son aile arrière du blanc dans son bleu, oup's, à part ça les défauts de polissage et les manques d'émail rendent mon modèle un peu cabossé. Je crois bien que je vais perdre ma roue arrière, crevaison lente peut-être ?

La SIMCA VERSAILLE, ARIANE ou CHAMBORD a bien perdu de son prestige après les salissures de sa belle robe jaune, et pourquoi fallait-il polluer sa belle aile blanche par du jaune ? Pour être raccord avec les aproximations du dessin bien sûr !

 

 

 

 

Contre-exemple

Voici un pin's allemand signé Emblemtechnik CHW Creationen Hümmerich D-5419 Dierdorf. Cette WV Karmann Ghia bénéficie d'un émaillage et d'un polissage d'un niveau rarement atteint, même la mention Ghia est lisible sur la plaque d'immatriculation.

Emaillage 2

 

La BUICK ci-dessus reprend en grande partie les défauts de sa compagne allemande, elle a reçu néanmoins un chromage de finition mais malheureusement d'une pertinence très discutable. C'est surtout la qualité très médiocre des poudres employées qui est à souligner, des auréoles jaunâtres ternissent les émaux blanc, de même que des piqûres et des traces grises. Le bleu souffre d'un manque copieux d'émail à l'arrière du passage de roue.

 

Emaillage 3

Emaillage 4

 

 

Karman ghia

 

LE POLISSAGE

Le polissage est aussi source de désillusions, c'est cette phase qui apporte le fini et la lisibilité du dessin original normalement reporté à l'emboutissage de la matrice.

Mis à part le dessin très libre de cette CITROEN Traction Avant, son émaillage très insuffisant qui le fait passer un pin's en métal peint, on constate avec regrets un défaut de polissage qui laisse l'émaillage recouvrir les détails de la calandre. C'est malheureusement monnaie courante dans la pièce de petite qualité, l'excellence a un coût que tout émetteur de pin's n'était pas disposé à consentir. C'est l'investissement et l'exigence de certains commanditaires qui a permis au pin's de sortir de son statut d'objet éphémère et jetable et de susciter notre intérêt de collectionneurs.

 

Polissage 1

Pour terminer cette rubrique sur la même note humoristique je vous ai préparé un petit florilège en point et contrepoint plus démonstratif qu'un long discours, je m'étonne qu'avec le temps et le recul la piètre et massive production de pin's de mauvaise facture n'ai pas rencontré son juste aboutissement : le pilon. Que de métal à récupérer ! Les pin's moches ont la vie dure, étrangement personne ne se résout à les détruire et ils poursuivent leur carrière contre vents et marées.

 

 

Cad

 

Mini

 

Portnawak

 

Chambord

Brimo pin s

R8

Fregate

Simca rev land 

 

Et je vous ai gardé le "meilleur" pour la fin ...

 

Flashdance


 

Date de dernière mise à jour : 04/04/2017