Email de synthèse vs EGF

Je ne sais pas si mon exposé vidéo vous a permis de progresser dans la reconnaissance immédiate des deux grandes techniques de fabrication de pin's, l'émail de synthèse sur zamac et l'émail grand feu sur cuivre ou laiton, je reste un peu sceptique sur la clarté de mes propos et je ressens le besoin d'étoffer le discours par un exemple bien choisi.
La récente entrée dans ce musée des deux pin's concernant la vache MILKA me fournit un support idéal pour étayer la démonstration puisque ces deux pièces très proches dans leur visuel entrent chacune dans une des deux catégories. La comparaison s'en trouve bien plus explicite.
 

Milka 1


La mise en vis à vis de ces deux pièces fait immédiatement ressortir les différences que comportent les deux techniques, le reste est une affaire de goûts et de préférences pour les départager. En tant que conservateur de ce musée et amateur de longue date je vous ai déjà maintes fois exprimé mon penchant pour l'émail grand feu, la vache MILKA Lenk à gauche, mais cet exemple me permet de vous en fournir les raisons principales.

La première vise la matrice du pin's, les deux vues ci-dessous nous donnent quelques éclaircissements.
 

Milka 3

EGF : les bords de la matrice sont droits, vu de face les bords de matrice restent minces et discrets.
 

Milka 7
Tout en étant intrinsèquement plus lourd par la nature de la matrice et celle des émaux, le modèle en émail grand feu dégage comparativement une impression de légèreté et de précision.

Milka 4

Email de synthèse : les bords de matrice rentrants alourdissent les contours du motif par une bordure large parasite.
 

Milka 5



Certains prêtent des vertus esthétiques à cette matrice très présente mais ce n'est pas mon cas, je préfère une mise en évidence simple et nette du sujet.

En second lieu la différence porte sur les émaux eux-mêmes, les résines de synthèse, liquides séchées à l'air, n'offrent pas le même aspect et la même palette de couleur que les émaux grand feu, en poudres fondues à haute température. Les couleurs synthétiques sont très uniformes et manquent de nuances, elles réagissent peu à l'angle d'éclairage et ne présentent pas les chatoiements de ses concurrentes. On peut donc, avec la pratique, reconnaître assez facilement la nature de pin's en présence par le rendu de ses zones émaillées.
Indice supplémentaire : les pin's en émail de synthèse sont parfaitement plats, le passage au four des pièces EGF peut provoquer une légère courbure de la matrice.

La finition dorée ou argentée est bien plus endurante sur base cuivre ou laiton que sur zamac, le fin dépôt électrolytique s'accommode beaucoup mieux de ces deux supports. L'éclat et la résistance d'un pin's EGF est sans équivalents. C'est une qualité que le temps met en évidence.

Voilà les dernières précisions que je souhaitais vous apporter pour vous donner les clés et votre certificat d'identificateur de pin's. Je pense avoir été complet sur le sujet et être en mesure de considérer ce chapitre comme clos. Je peux retourner me consacrer à ma mission préférée : vous présenter les plus belles pièces que je peux avoir le bonheur de croiser, telle est la finalité de ce musée.
 

Milka 8

Milka 6


Milka 2
 


 

Date de dernière mise à jour : 17/08/2015